samedi, mai 30, 2020
Litchi Vie de famille

6 mois de Bébé Litchi

26 septembre 2019 : je suis maman pour la troisième fois – 26 mars 2020 : six mois que nous sommes cinq, déjà!!

Voilà, ça y est, une demi-année que notre petit Litchi nous a rejoint.

J’ai ce sentiment étrange qu’il est né hier et, en même temps qu’il a toujours été là. Comment expliquer pareil phénomène?

6 mois. 26 semaines. 133 jours. 3192 heures.

Des dizaines de fous rires, des centaines de tétées, des milliers de sourires et au moins autant de bisous.

Je savoure chaque partage, chaque câlin, chaque progrès, car je sais que le temps nous file entre les doigts sans même que l’on s’en aperçoive. J’essaie de graver tous ces jolis moments dans ma tête parce que j’ai parfois, l’impression d’avoir oublié comment étaient Kiwi et Goyave à cet âge. C’est fou comme ces premiers mois, plein de premières fois, sont intenses à vivre. Et comme leurs souvenirs peuvent se flouter avec le temps.

Petit bilan des 6 mois

(Pour mieux me souvenir quand mes neurones seront trop grillés par le manque de sommeil chronique!)

Alimentation

Allaitement maternel toujours en cours et ça coule de source ! Vraiment, je ne me pose aucune question et je n’ai pas connu de difficultés particulières ces deux derniers mois. Donc on continue comme ça.

Il est nourri avec des biberons de mon lait lorsque je travaille. Lait que je râle de devoir tirer mais qu’au fond, je suis fière de lui apporter encore.

Que ce soit à la MAM ou en ce moment avec son papa, il boit entre 100 et 150 mL, à deux ou trois reprises sur nos douze heures de séparation. C’est toujours aussi peu.

Les jours où je reste à la maison, (et les nuits!), nous gardons un allaitement à la demande pour qu’il puisse se rattraper un peu, si besoin.

En pratique, il est à quatre ou cinq tétées par jour quand je suis là. Et il tète en général deux fois la nuit vers minuit puis quatre heures mais parfois une seule fois, et plus rarement trois ou quatre!

Notre allaitement a été exclusif jusqu’à ses cinq mois et demi, où nous avons débuté la diversification. Avec l’introduction toute douce des légumes et des fruits mais sans prise de tête, si nous n’avions rien de prêt pour lui, on se contentait de la tétée. Cela fait juste quelques jours que j’essaie de lui proposer une ou deux fois par jour de manière systématique. En purée et compote pour le moment. Résultat mitigé pour le moment. S’il mange l’équivalent de trois cuillères, c’est vraiment le maximum.

Premier boudoir cette semaine qui lui a été dévoré. Premier croûton de pain ce midi qui a aussi eu un franc succès.  Et premier morceau de banane qu’il a un peu grignoté. Je pense donc que nous allons essayer les morceaux plus franchement dans les prochaines semaines.

Carnet de santé et garde robe

Revers de ces « petits » apports alimentaires, le poids grimpe tout doucement. 7kg450 à cinq mois et demi, pour un poids de naissance de 5 kilos, rappelons le. C’est modeste comme prise de poids. Mais tant qu’il est en forme, s’éveille, je suis rassurée.

Il mesure 67.5 cm.

Niveau vêtements, il s’habille en 6 mois et commence doucement le 9 mois. Sauf pour les bodys où nous avons récemment sorti 12 mois. Avec les couches lavables, nous passons plus vite à la taille au dessus.

Il a eu ses premiers vaccins à trois mois passés puis les deuxièmes injections à cinqmois et demi. Qu’est ce qu’on dit déjà sur les cordonniers les plus mal chaussés ? Serait-ce aussi vrai pour les enfants de médecins qui seraient les plus mal soignés ? En réalité, ses vaccins prévus juste après ses deux mois ont été annulés car il était hospitalisé pour sa pyélonéphrite. Puis sa pédiatre était absente pendant les vacances de fin d’année. Et comme je ne souhaitais pas les faire moi même, on a dû attendre le début 2020. Mais maintenant, nous devrions nous recaler après le prochain prévu dans quinze jours.

Sommeil

Ce n’est pas sa plus grande qualité à mon Litchi ! Mais, nous avons connu bien pire avec Goyave donc on relativise.

Il dort toujours dans son berceau de cododo juste à côté de moi et parfois, il finit la nuit avec nous (en respectant les bases de sécurité indispensables, je vous en reparlerai).

En effet, en ce moment, nous dormons dans la chambre des garçons pour cause de stand-by dans les travaux de la notre avec le confinement (rupture de matériel et magasins fermés…).

Je pense que lorsque nous réintégrerons notre chambre, nous essaierons de laisser Litchi avec son frère.

Litchi s’endort vers vingt heures le soir, avec ou sans tétée. Il sait s’endormir seul dans son lit, avec son doudou et parfois sa tétine. Oui c’est la grande nouveauté de ces dernières semaines, il accepte la tétine à la maison et ça aide un peu son papa en journée.

Que ce soit à la sieste ou le soir, s’il est fatigué, il râle d’une manière bien particulière et se frotte les yeux. Facile de savoir quand il faut aller le coucher. Nous le déposons dans son berceau et en quelques minutes, il s’endort.

Si c’est l’heure de la tétée, il lui arrive encore de s’endormir au sein comme un nouveau né, j’en profite, cela ne va sûrement plus durer très longtemps.

Il se réveille, en moyenne, deux fois pour téter. J’aimerai évidemment qu’il fasse ses nuits plus complètes mais avec le peu qu’il boit au biberon, je ne vois pas bien comment éviter ces tétées nocturnes. Donc pour l’instant je fais avec. D’autant plus qu’il se rendort très bien ensuite.

Pour la sieste, il a acquis depuis quelques semaines un rythme avec trois plages de sommeil par jour : fin de matinée, début d’après midi et fin de journée. Il dort encore parfois dans sa nacelle dans la pièce de vie, plutôt quand les grands n’y sont pas. Sinon, il dort dans son berceau dans leur chambre.

Éveil et motricité

Litchi est un bébé cool, très attentif à son environnement. Il faut dire qu’il a un spectacle permanent à disposition avec Goyave et Kiwi.

Il passe toujours beaucoup de temps au sol sur le dos ou le ventre. Il se met sur le côté pour attraper un jouet mais ne se retourne pas encore. Il continue à faire l’horloge. Il fait des abdos pour essayer de se redresser. Pas de parc à la maison, alors je l’installe toujours dans la pièce où je suis pour éviter une « attaque » de Kiwi quand j’ai le dos tourné. Il n’y a pas d’intention de lui faire mal mais il a tendance à vouloir s’allonger sur lui pour lui faire des câlins. Nous devons donc très régulièrement lui rappeler qu’il doit se mettre sur le côté.

Il aime toujours autant les chatouilles. Et les massages.

Il adore le bain qu’il prend quasi-systématiquement avec moi et parfois aussi son frère et/ou sa sœur. J’ai hâte de pouvoir les laisser tous les trois dans la baignoire mais pour ça j’attends qu’il tienne parfaitement assis et soit moins sensible aux bousculades des deux grands. Même si je resterai évidemment juste à côté.

Je continue à le porter en écharpe, surtout pour sortir. Ou quand une sieste est compliquée mais c’est de plus en plus rare. J’ai commencé à le porter dans le dos vers 4 mois, plutôt avec l’ergobaby. Au départ en l’installant face à un miroir. Il aime bien ça et c’est tellement pratique pour moi. Mais cela déclenche souvent un peu de jalousie chez Kiwi qui considère que le dos de maman, c’est sa place et la réclame donc quand il y voit son petit frère.

Nous commençons à profiter du jardin en famille. Litchi découvre tout cet univers avec curiosité. Je le dépose sur une couverture dans l’herbe et il essaie d’attraper les fleurs. Il a fait son premier tour de balançoire poussé par sa grande sœur.

Fratrie

Ma jolie fratrie grandit et leur complicité avec.

Goyave prend son rôle de grande sœur très au sérieux. Elle donne le biberon ou la cuillère à Litchi. Lui fait la conversation et nous traduit ses réponses. Le prend dans son lit le soir pour qu’il écoute l’histoire avec elle. Ou demande à faire la sieste dans notre lit pour être avec lui. Zéro marque de jalousie de son côté. Et une attention à son bien-être qui me fait chaud au cœur. Et quand elle l’a assez vu et veut reprendre ses activités, elle sait nous dire qu’il est temps de le récupérer. Une super grande sœur encore une fois.

Kiwi est très câlin avec son petit frère. Parfois un peu trop, il le serre contre lui à l’étouffer. C’est Litchi qui a le droit aux bisous les plus spontanés. Il lui apporte des jouets quand il est sur son tapis. Il lui ramène sa tétine et son doudou quand il l’entend pleurer. Quand Litchi est en train de téter, il dit « encore bébé tète l’autre » pour que je n’oublie pas de lui donner l’autre sein. Il est attentif, tout comme Goyave. Je suis fière de voir le grand frère qu’il est devenu.

Bref, mon petit Litchi est bien entouré et grandit sereinement. C’est tout ce qu’on lui souhaite pour la suite de l’aventure.

 

Et pour ceux qui voudraient : le récit de sa naissance est à retrouver ici et.

 

Belle semaine à tous !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 thoughts on “6 mois de Bébé Litchi

  1. Super chouette la relation dans cette fratrie.
    Je suis rassurée en te lisant, il n’y a pas que la mienne qui boude la purée et préfère les morceaux. Je serai presque tentée par la DME mais on lit partout qu’il faut que l’enfant tienne assis ce qui n’est pas le cas du tout de ma fille à 7 mois et demi !

    1. C’est vrai qu’avant 9 mois, beaucoup de bébés ne sont pas parfaitement stables dos droit. Mais si elle est capable de se tenir la tête bien droite alors tu peux essayer en la prenant sur tes genoux pour l’aider à maintenir son bassin. Ou dans la chaise haute si tu la sens bien maintenue. Si elle s’avachit, c’est encore un peu tôt.
      Pour l’instant, nous le prenons sur nos genoux.

Laisser un commentaire

Back To Top