mardi, novembre 24, 2020
Kiwi Vie de famille

Kiwi, deux ans et demi

J’ai commencé cet article en juin lorsqu’il a eu, réellement, ses deux ans et demi et l’ai complété au fil de l’été mais n’ai jamais pris le temps de le publier.

Aujourd’hui, il approche de ses 3 ans mais je tiens à le déposer ici, car ce blog, c’est aussi ma mémoire de leur petite enfance.

Mon petit Kiwi,

Tu es un petit garçon super attachant et si joyeux. Toujours avec le sourire. C’est ta marque de fabrique depuis tes premiers mois et tu n’y déroges pas. Tu rayonnes et c’est un plaisir de t’observer semer du bonheur autour de toi.

Tu es à fond dans le langage, ça y est. Tu expérimentes des dizaines de nouveaux mots, à la prononciation approximative, fais des phrases, dis un « vii » top mignon pour dire oui. Tu m’appelles « mamoune », « mamounette » ou par mon prénom. Tu appelles enfin ta sœur d’un mot qui ressemble à son prénom et nommes encore ton frère « bébé ».

Ta sœur est ta meilleure amie et ta partenaire de jeux préférée. Tu la suis dans toutes les histoires qu’elle invente : prendre l’avion ou le train, faire l’école pour les poupées ou s’occuper de vos bébés. Vous vivez vos rêves tous les deux et j’aime vous observer.

Ton petit frère est, tour à tour, une petite poupée à manipuler, un ours en peluche à câliner ou un objet gênant ton passage. Mais je vois votre relation grandir et la complicité se développer au fur à mesure qu’il devient capable d’interagir avec toi.

Tu files en draisienne sans jamais oublier ton casque.

Tu fais du poney, avec ta mamie, le sourire jusqu’aux oreilles et l’épée à la main.

Tu es complètement accro au trotteur chez Papy et Mamie Mer et tu ranges toutes tes affaires dans son coffre.

Papy Cheval t’a ramené un tracteur et tu en es complètement fan aussi. Tu fonces sur la terrasse, ta remorque remplie de tout ce que tu trouves. Tu as même tenté de promener ton petit frère, sous mes yeux attentifs.

Tu aimes te balader avec nous et marches plutôt bien pour ton âge. Mais tu aimes aussi aller dans le porte bébé. Et tu t’y endors encore souvent pour une petite sieste.

Tu t’installes parfois sur ton lit pour lire tout seul et c’est amusant de te voir si concentré sur les pages que tu tournes délicatement.

Tu t’épanouis toujours à la MAM au milieu de tous tes copains. Tu joues, pars en promenade en tram, cuisines, bricoles et y vis ta vie de petit garçon, loin de la maison.

Tu commences aussi à parler de l’école puisque nous y accompagnons ta sœur plusieurs fois par semaine. La maîtresse t’a proposé d’y rester un peu lors de la dernière semaine de juin mais tu n’es pas trop d’accord.

Tu as fait un petit séjour aux urgences en ce début du mois de juillet. Pour une méchante laryngite, qui t’empêchait de respirer. Période Covid oblige, j’ai dû t’accompagner seule et tu n’as jamais quitté mes bras. Tu as été très courageux bien qu’un peu effrayé par ce qui t’arrivait.

A part les réveils nocturnes pour maladies, et heureusement elles sont rares, tu dors toujours aussi bien. Encore une fois, merci pour ce sommeil serein.

Tu es toujours aussi gourmand, fan de saucisses, de pâtes et de ketchup. Mais aussi de crevettes et de moules. Côté sucré, tu adores le raisin et les fruits rouges et commences à apprécier les bonbons, initié par ta grande sœur.

Nous avons soufflé tes bougies de demi-année au bord de l’eau , lors d’un goûter tous les quatre, puis une seconde fois, à la maison, avec ton papa.

Tu es toujours aussi blond et avec tes cheveux longs, tu gardes cet air de surfeur que j’adore.

Tu pèses 14.8 kg et mesures 93 cm. Ce qui fait de toi un petit bonhomme plutôt grand, surtout comparé à ta crevette de sœur, que tu dépasses déjà en poids.

Tu portes du 2 ans encore, surtout du 3 ans et déjà du 4 ans. En fonction des marques, cela varie et je m’y perds. Certains jours, tu veux choisir tes habits. Assortissant à merveille rayures et imprimés. Tu essaies de t’habiller ou de te déshabiller seul mais c’est encore compliqué. Alors parfois, on te voit débarquer la tête coincée dans ton tee shirt. Tu ne râles pas beaucoup mais cette situation là t’énerve à coup sûr.

Mon petit Kiwi, tu es vraiment un chouette petit garçon et être ta maman est une très belle aventure qui m’émerveille chaque jour.

Joyeux deux ans et demi mon bonhomme.

 

Retrouvez aussi l’article de ses deux ans et celui de Mlle Goyave à deux ans et demi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Back To Top