mardi, juillet 23, 2019
Allô Docteur Mamangue Vie de famille

Maman au foyer vs maman au travail : mon temps partiel

Maman au foyer contre maman au travail, il y a parfois un peu d’incompréhension et de malentendus entre ces deux femmes. L’une pouvant penser que l’autre n’a rien à faire de ces journées et a plein de temps pour elle. L’autre se disant que celle qui part au boulot abandonne sa progéniture pour se la couler douce dans son bureau et laisser à d’autres le soin de l’éducation.

Actuellement , je travaille à temps partiel à 60 %. J’ai donc l’impression d’être un peu les deux.

3 jours au travail / 2 jours à la maison, j’avais donc envie de faire un petit comparatif de mes journées au boulot versus au foyer.

MAB (Maman au boulot) :

6h45 : Le réveil de Mr Papaye sonne. Sauf le mercredi où je suis la seule à me lever.

7h : Mon réveil sonne. Les enfants se réveillent en même temps que moi la plupart du temps.

S’enchaîne alors le marathon du matin: petit déjeuner pour tout le monde, me préparer, habiller les deux (même si Goyave s’habille seule, je dois quand même lui rappeler une ou deux fois), prévoir mon repas pour le midi, vérifier le sac d’école de Goyave et le sac de MAM de Kiwi (normalement, prêts la veille!), enfiler chaussures et manteaux.

7h50 : Mr Papaye décolle. Heureusement pour moi, ça lui laisse le temps de participer à cette course du matin et me fais gagner du temps. Les jours où les enfants dorment plus longtemps, je les réveille vers 7h45 et là c’est le sprint.

8h15 au mieux, parfois ça déborde jusqu’à 8h25 : Départ pour l’école en voiture.

8h20 : On dépose Goyave dans sa classe. Ranger le cahier, mettre son étiquette. Et on file avec Kiwi, objectif être à l’heure à la MAM.

8h50 : Je dépose Kiwi à la MAM et direction le travail.

9h : Arrivée au travail. C’est parti pour ma 2ème journée. J’alterne consultations et réunions, rendez vous avec les parents, temps administratifs… Parfois, oh luxe, j’ai même le temps de boire un thé devant mon ordinateur. Le midi, je déjeune avec mes collègues et on papote tranquillement à table.

Au travail !

18h, 19h ou plus… : C’est la fin de la journée professionnelle. Je n’ai pas d’horaires fixes donc je peux parfois finir tard, en fonction de la charge de travail.

C’est Mr Papaye qui récupère Kiwi à la MAM à 18h sauf le mercredi où je m’oblige à finir à l’heure pour aller le chercher car Mr Papaye ne travaille pas et garde Goyave à la maison.

Goyave, qui ne va à l’école que le matin, nous attend à la maison avec le papy ou la mamie de service ce jour là.

19h 19h30 : C’est l’heure du dîner ! Nous avons souvent 2 petits affamés qui crient beaucoup à cette heure là, alors il ne faut pas traîner.

Le bain, c’est plutôt un jour sur deux chez nous alors on le réserve pour mes journées à la maison.

20h: Kiwi ne tient plus debout alors brossage de dents et au lit ! Bébé facile à coucher et qui s’endort super vite.

20h15 : Goyave, c’est une autre histoire, même fatiguée, elle n’est jamais ravie de rejoindre son lit. Brossage de dents, pipi, livres, massages et chanson : en général à 20h30, elle est couchée. Commence alors les nombreux rappels parce qu’elle a peur, envie de faire caca ou qu’on lui gratte le dos. En ce moment, elle s’endort entre 21h et 21h30, parfois plus tard.

20h30 20h45 : Souvent, nous terminons de ranger ensemble, d’étendre une machine, de lancer une tournée de yaourts, de préparer les affaires pour le lendemain….

21h : Notre soirée en amoureux débute. Nous papotons tous les deux, prenons le temps d’organiser les week-ends à venir ou alors bouquinons ou plus rarement, regardons un film ou une série.

 

MAF (Maman au foyer) :

 

Ça peut ressembler à ça ! Mère et fille au soleil.

6h45 : Le réveil de Mr Papaye sonne.

7h15-7h30 : Mon réveil sonne. J’essaie de m’accorder quelques minutes de sommeil supplémentaires, ces jours là. Mais bien souvent, les enfants se réveillent avant et Goyave m’a rejoint pour un câlin avant de se lever pour petit-déjeuner. Kiwi, lui préfère prendre de l’avance avec son papa et commencer son biberon.

7h50 : Mr Papaye décolle. On se prépare tous les 3. Le rythme est souvent un peu plus cool mais ça m’arrive aussi de me faire déborder par le temps qui file.

8h20 : Départ pour l’école à pied. En poussette pour Kiwi et en draisienne pour Goyave.

8h30 : On dépose Goyave. Ranger le cahier, mettre son étiquette et prendre le temps de la voir s’installer à une activité. Kiwi en profite pour visiter la classe et se faire remarquer par la maîtresse. Puis on rentre à la maison avec mon Kiwi en prenant notre temps sur le chemin.

9h : On en profite souvent pour aller faire un tour au marché ou plus rarement pour faire des courses au supermarché. Ou alors je joue un peu avec Kiwi à la maison avant de me mettre au ménage et au rangement. Toutes ces petites choses à faire pour faire tourner la maison sont tellement plus faciles quand on a le temps pour et pas à les caler dans nos soirées.

10h : Kiwi va faire une sieste et moi j’en profite pour continuer à avancer tout ce que j’ai à faire. Parfois c’est aussi l’occasion de prendre du temps pour moi, un thé et un livre (ou une tablette pour lire mes blogs préférés) dans le canapé. Je prends aussi souvent un moment pour écrire ici. Mais quand je commence, je ne vois plus le temps défiler.

11h : Il est temps de réfléchir au menu du midi, si ce n’est pas déjà fait. J’en profite pour faire un gâteau pour le goûter ou préparer mes repas en avance pour le lendemain.

11h30 : Je réveille Kiwi pour aller chercher Goyave à l’école. C’est quasi-systématique et ça me crève le coeur à chaque fois de le tirer de son sommeil. Mais même si je le couche plus tôt, je dois toujours le réveiller pour partir. Et sans sieste, il est trop fatigué à midi.

11h45 : Je récupère une Goyave souvent excitée et on va acheter une baguette avant de rentrer. Sur la route, elle me raconte sa matinée ou me dit qu’elle ne veut pas me dire ce qu’elle a fait.

12h15 : A table ! Et c’est souvent là que ça dégénère. Goyave est fatiguée et a toujours une réclamation à faire : c’est trop chaud, j’ai coupé sa tomate dans le mauvais sens, elle n’aime plus tel aliment qu’elle adorait hier… En fonction de mon niveau de patience ou de fatigue, je désamorce facilement ou je m’énerve. Kiwi, lui, dévore son repas comme d’habitude. En général, le dessert calme toujours Goyave et le repas se termine dans la bonne humeur.

Ou à ça, avec mon assistante en cuisine.

12h45 : Je les laisse jouer tous les deux, le temps de débarrasser et de ranger la cuisine. Goyave invente des histoires d’avion et d’hôtel (depuis Lisbonne, c’est son jeu préféré) et Kiwi suit le mouvement en baladant son chariot plein de bazar. Je prends le temps de boire un thé quand la sieste peut attendre. Et de manger un bout de chocolat.

13h30 : C’est l’heure de la sieste. En ce moment, je profite des jours où je ne travaille pas pour dormir aussi. Alors, on fait la sieste ensemble avec ma Goyave. Kiwi dort dans sa chambre et on l’entend papoter tout seul avant de s’endormir.

14h45 : Soit Goyave a assez dormi et on part jouer toutes les deux, faire un puzzle, des perles ou de la peinture. Toute activité qu’il est parfois plus difficile de partager avec ce petit frère qui touche à tout. Soit elle dort jusqu’à 15h30 et moi je vais lire ou bloguer.

15h30 : Kiwi se réveille. Dès qu’il fait beau, on sort jouer dans le jardin. Vélo sur la terrasse, ballons, visite aux poules ou toboggan, c’est mon moment préférer de la journée et celui où j’ai vraiment l’impression de profiter pleinement d’eux. Parfois, on part en balade en emportant le goûter. Ou on reçoit l’une ou l’autre de mes copines avec ses enfants, qui a elle aussi la chance de ne pas travailler à temps plein. Les enfants courent ensemble ou déménagent la maison et nous on peut papoter tranquillement.

Sortie au parc

18h30 : Heure du bain, ils le prennent tous les deux et moi, je mets une lessive en route en gardant un oeil sur mes deux marins d’eau douce. Je lance le dîner en parallèle et prépare les affaires du lendemain. Mr Papaye arrive du travail pendant ce temps là.

19h : A table ! Les dîners sont souvent plus cools parce que moins speeds. Mais ça n’empêche pas les cris des petits affamés parfois.

20h : Au lit Kiwi, il s’endort tranquillement après une petite histoire en tête à tête. Pendant ce temps, Goyave reprend ses histoires d’avion là où elle les avait laissées.

20h15 : Rituel de coucher pour Goyave et endormissement tout aussi tardif.

20h45 : La soirée est plus cool, moins de choses à faire, une bonne partie ayant été gérée pendant la journée. C’est le moment de profiter de notre tête à tête entre deux rappels de Goyave.

Verdict :

Ce sont des journées bien différentes en terme de rythme. D’un côté, j’adore mon boulot et je ne pourrai pas arrêter pour me consacrer à 100% à mes enfants et à ma maison. D’un autre côté, je revis depuis que j’ai commencé ce temps partiel. Je n’ai plus l’impression de courir après le temps et de rater les étapes de l’enfance de mes loulous. Je profite pleinement de mes journées avec eux car je sais que le lendemain, je serai au boulot. Ça m’aide probablement à être plus patiente et plus réellement présente pour eux que si c’était mon quotidien. Je ne culpabilise plus non plus de finir tard le travail le soir car je sais que je leur consacre des journées entières.

Tout n’a pas toujours été aussi simple. Les premières semaines ont été vraiment difficiles, l’impression d’être partout et nulle part à la fois. Ne pas arriver à décrocher du boulot les jours off, vouloir faire en 3 jours de travail ce que je faisais en 5 avant. Avoir mille projets les jours à la maison et courir encore plus. Puis finalement, au bout d’un bon mois, j’ai trouvé mon équilibre. Et je ne reviendrai en arrière pour rien au monde. Cela nous a vraiment apporté une sérénité dans notre vie de famille.

Je reprécise au passage que Mr Papaye est aussi à temps partiel et passe tous ses mercredi avec Goyave. Cela contribue encore plus à faciliter notre organisation des tâches quotidiennes et à nous libérer du temps le soir et le week-end pour profiter tous ensemble.

Je l’aime mon temps partiel ! Ce qui est sûr, c’est que quoique je décide de faire après mon congé maternité qui se profile, ce sera de nouveau sur ce rythme.

 

Et vous, ça m’intéresse de connaître votre organisation de maman ? Au foyer, au travail ou un peu les deux ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “Maman au foyer vs maman au travail : mon temps partiel

  1. Moi je fais un 20h/semaine. Et j’ai tous les mercredis.
    C’est génial pour profiter des enfants matin et soir. Et une journée entière par semaine. L’impression de courir un peu dès fois ^^
    En tout cas super organisation chez vous!

    1. Merci! Je crois qu’on a trouvé notre équilibre même si ça se casse la figure parfois comme chez tout le monde. Espérons que la Graine ne chamboule pas trop tout ça. En tout cas, on essaie de se préparer à lâcher prise un peu plus au début.

  2. Je trouve que ton organisation est top et j’aimerais avoir la possibilité de faire ça! Malheureusement, ce n’est pas possible financièrement alors je suis à 100%. Si un jour un deuxième décide à pointer son nez (ou même s’il n’arrive jamais je pense…), je crois que je prendrai mon congé parental à 80% et le poursuivrai sûrement après si ça tient financièrement avec toutes les charges… Tu as un bel équilibre en tous cas! Et j’admire l’heure du repas et du coucher les jours où tu travailles… Je n’y arrive clairement pas, Tess n’est jamais au lit avant 21h… Il va falloir que je trouve une meilleure organisation, notamment pour anticiper les repas, surtout avec l’école qui arrive!

    1. C’est sûr que je gagne beaucoup moins que mes collègues avec ce choix du temps partiel mais suffisamment pour rendre ce choix possible justement. Et je sais que c’est une chance.
      Pour les horaires de repas et de coucher, ça n’a pas toujours été comme ça! Le prochain défi, c’est que Goyave s’endorme plus tôt ou au moins reste dans son lit sans avoir besoin de nous rappeler 3 fois.

  3. J’aurais rêvé d’un temps partiel pour profiter plus de bébé Lu mais malheureusement financièrement ce n’est pas possible, surtout avec un seul enfant ! C’est pour faire des jalouses que tu écris que tes enfants font la sieste comme ça a heure fixe 😉
    J’ai tout de même la chance de travailler à 5 minutes de chez moi (un luxe en région parisienne) et de finir à 17h !

Laisser un commentaire

Back To Top