lundi, avril 12, 2021
Panorama : les moments du mois Vie de famille

Panorama : Novembre 2020

Un mois à nouveau confiné dont je garderai un souvenir doux-amer.

De doux moments familiaux contrastés par une ambiance extérieure parfois morose et des pépins de santé qui ont plombé mon énergie bien trop régulièrement.

Mon corps qui s’exprime (trop)

Quelques soucis de santé ont entaché ce mois de Novembre. Rien de bien grave mais des moments douloureux qui se sont enchaînés. Résultat, mon moral et ma patience ont joué au yo-yo.

Une nouvelle pyélonéphrite. Ouille, ouille, ouille ! La première journée, alors que j’avais mes consultations à assurer, a été la pire. Mais, j’ai des collègues en or qui m’ont récupéré mon traitement à la pharmacie et même fait l’injection d’antibiotique en intra-musculaire entre midi et deux. Les jours suivants se sont finalement mieux passés que mes expériences précédentes. Je commence à me connaître et j’ai réagi vite cette fois-ci.

Une « crise » de dent de sagesse, comme cela m’arrive tous les deux ou trois mois. L’occasion de compatir avec mes petits patients et leurs poussées dentaires. Et de me faire une deuxième semaine d’antibiotiques et d’antalgiques. L’opportunité aussi de prévoir un nouveau rdv chez le dentiste. Histoire de voir si, maintenant, elles ne seraient pas prêtes à être retirer.

Entre les deux, beaucoup de maux de tête et quelques vraies journées de migraine avec les symptômes qui s’y associent chez moi, nausées, vomissements, gène visuelle…

Avec tout ça, il y a eu des creux de fatigue assez abyssaux.

Mais quand même l’envie de continuer le sport. La météo me refroidit, je n’ai plus la motivation pour aller courir. Alors je me suis remise à la zumba, depuis mon salon. Et ces séances en musique me font un bien fou. Et les petits remueurs de popotin qui m’accompagnent n’y sont pas pour rien.

Mais heureusement un rythme plutôt cool la semaine

Côté pro

Le retour du télétravail pour Mr Papaye, mais sans enfants, donc bien plus efficace.

L’occasion de se retrouver tous les deux à travailler dans la même pièce, quand je profite d’une sieste de Litchi pour faire ma compta.

Un mois assez calme pour moi, moins de consultations programmées et moins d’urgences.

Être interviewée pour l’écriture d’un article de conseils pédiatriques.

Découvrir nos nouveaux locaux. Préparer mon bureau pour Janvier. Réceptionner ma plaque. Ça commence à devenir sérieux.

Et recevoir quelques demandes de suivi de la part de familles que j’ai rencontré lors de mes remplacements. Des sollicitations qui font plaisir.

Et perso

Les enfants sont en pleine forme. Ce mois-ci, les petites maladies les ont épargnés. Et heureusement, il y avait assez de moi.

Heureux de continuer à fréquenter l’école. De nouveaux apprentissages. Quelques anecdotes de cour de récré racontées. Des dizaines de dessins ramenés chaque semaine.

Fêter le demi-anniversaire de Miss Goyave. Un rituel adopté que de célébrer ces demi-années.

Ma grande de quatre ans et demi. Celle qui commence à déchiffrer des mots toute seule. Au secours, ça va trop vite pour moi.

Bébé Litchi qui fait de vrais bisous. Juste à moi, pour le moment. Mon petit privilège de maman.

Petit Kiwi qui chante toute la journée. Les comptines de l’école mais aussi des paroles entendues quand on met la musique à la maison. D’où un « dégueulasse » chanté, qui ressort un peu trop souvent à notre goût.

Le mercredi de Mr Papaye et ses deux grands qui se fait de plus en plus ritualisé, en commençant par leur tour au marché.

Des confiweekend tout doux

Beaucoup de cocooning, avec le feu qui craque dans la cheminée.

Des jeux de société à 2, 3 ou 4. De la lecture sur le canapé.

Des bricolages, du coloriage et des dessins par dizaines. Dont des miniatures offerts par ma Goyave pour que j’emmène partout dans mon sac.

La première pâte à sel avec Bébé Litchi.

Des petit-déj’ à base de pains au chocolat ramenés par Mr Papaye. Et regarder, effarée, Bébé Litchi en dévorer un entier.

Profiter encore un peu du jardin et de la balançoire. Et même pique-niquer une dernière fois.

Les laisser jouer dans le tas de sable. Et les transvaser directement dans le bain.

Un nouveau vélo pour Petit Kiwi, reçu un peu en avance pour son anniversaire.

Construire le nouveau poulailler.

Des balades autour de la maison, observer les arbres qui se déshabillent et les couchers de soleil qui allument le ciel de couleurs flamboyantes.

Préparer notre « sapin » et installer la déco de Noël. En novembre. C’est bien la première fois que cela nous arrive.

En cuisine

Une dernière tarte à la tomate et une première pizza aux oignons.

Du gratin de courge et un curry de légumes.

Des soupes et encore des soupes.

La toute première raclette de la saison

Les premières clémentines.

Une jolie recette de Kanelbulle, réalisé avec Petit Kiwi, à partir de son carnet des Mini Mondes.

Un délicieux pain d’épices, toujours avec mon Kiwi, de plus en plus fan de cuisine.

D’autres gourmandises pour les goûters avec les cookies toujours en invités privilégiés.

Refaire de la compote avec les pommes de mon papa.

Les liens aux proches que l’on essaie de maintenir au mieux

Les visio régulières avec les papy mamies.

Les textos qu’on échange avec les uns et les autres pour se donner des nouvelles.

Les minutes grapillées au téléphone avec mes copines.

Les apéro visio avec les copains.

Et puis deux de mes grands parents hospitalisés. Évidemment m’inquiéter un peu mais surtout mesurer notre chance de les avoir eu jusque là.

Décembre a déjà commencé, avec des nouvelles difficiles mais aussi avec en perspective l’espoir de Noël et de ses retrouvailles.

Je vous souhaite une fin d’année douce et pleine d’amour.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “Panorama : Novembre 2020

Laisser un commentaire

Back To Top