vendredi, décembre 04, 2020
Vie de famille Voyage

Notre voyage en Slovénie en famille

Me revoilà par ici pour (commencer à) vous raconter nos vacances 2020 en Slovénie. Un road-trip qui nous a ravi tous les cinq, dans un pays vraiment adapté aux séjours en famille.

Avant de partir en voyage, j’adore lire les récits d’autres familles et m’en inspirer pour construire notre itinéraire. Alors aujourd’hui, c’est mon tour de vous partager notre expérience pour vous faire rêver et peut être vous donner envie d’aller découvrir ces jolies terres slovènes à votre tour. Et pour nous, c’est l’occasion de garder ici une belle trace de ces moments tous les cinq.

Nous sommes donc partis en août 2020. Un voyage organisé à la dernière minute (nous avons pris nos billets d’avion la semaine d’avant !), contexte Covid oblige.

Nous avons eu la chance, liée à toute cette incertitude, d’avoir encore du choix pour les hébergements et des prix restés raisonnables que ce soit pour les transports ou les nuitées.

Mais si vous souhaitez également partir en été, je ne peux que vous conseiller de vous y prendre un peu plus tôt en terme de réservation.

Je vous propose dans ce premier article de vous donner les grandes lignes de notre organisation pour ce voyage et notre itinéraire.

Puis je reviendrai plus en détail sur chaque étape dans les articles suivants (qui ne sont pas encore écrits, ne soyez pas trop exigeants sur les délais).

La Slovénie, un choix idéal en famille

Une envie de partir tous les cinq, un peu plus loin, qui nous tenaillait depuis la naissance de Bébé Litchi.

Le temps de lui faire des papiers d’identité. Et, ce n’est pas une mince affaire au vu des délais ces dernières années.

Un projet d’Italie avorté à Pâques, confinement oblige.

Et l’hésitation pour cet été qui a duré de nombreuses semaines au vu des informations peu réjouissantes.

Et puis finalement, nous nous sommes lancés et cela a été l’une de nos meilleures décisions de l’année.

J’ai prospecté un peu les destinations potentielles, à partir des critères de Mr Papaye : « pas trop loin », « pas trop chaud ». Surtout en surfant sur des sites de voyages en famille : voyagesetenfants, voyagefamily, avecmesenfants….  En vrac, j’ai envisagé la Suède, l’Irlande, la Hongrie, le Monténégro, l’Allemagne du Nord, les Pays Bas et la Slovénie donc.

Pays peu connu des français, au vu des réactions de nos amis, la Slovénie avait tout pour nous plaire. La montagne et ses lacs, la jolie capitale Ljubljana, les grottes, le bord de mer.

C’est de plus, un petit pays qui se prête vraiment bien à un road trip. Nous n’avons jamais fait plus de deux heures de voiture d’affilée, ce qui est très appréciable avec de jeunes enfants.

Les restaurants et les hôtels sont tous bien équipés pour accueillir les enfants et le font avec le sourire. On y trouve aussi de sympathiques aires de jeux un peu partout.

C’est parti pour un séjour en Slovénie avec un bébé et deux enfants en bas âge

Pour ce voyage en Slovénie en famille, nous sommes partis à cinq : Mademoiselle Goyave 4 ans, Petit Kiwi 2 ans et demi, Bébé Litchi 10 mois, Mr Papaye et moi.

Partir en road-trip à l’étranger avec des enfants si petits et trois en plus, on nous a beaucoup dit qu’on était fous. Mais non ! Cela demande juste quelques adaptations dans l’organisation. Savoir où l’on va dormir le soir, avoir de bons moyens de portage et toujours à manger sur soi sont les principales idées à garder en tête.

Mais le plus important, à mon sens, c’est d’accepter les imprévus et de vivre à leur rythme. Et ça tombe bien, la Slovénie se prête parfaitement à la slow life.

Nous avions emporté deux porte bébés physiologiques et un sling. Nous n’avons quasiment pas utilisé ce dernier. Quand nous avions besoin de porter les trois en même temps, c’était un dans chaque porte bébé et le dernier à bras. Pas de poussette pour nous par choix mais si vous en avez une pas trop encombrante, elle pourra vous servir.

Nos enfants nous accompagnent en randonnée depuis toujours et sont de bons marcheurs. Il suffit juste d’être prêts à les entendre demander « quand est ce qu’on mange? » cinquante fois par jour.

Transports

Habitants de l’Ouest de la France, nous avons choisi de partir en train de la maison jusqu’à Paris. Puis en avion depuis Roissy. Soit deux fois deux heures de trajet à l’aller et au retour. Des durées raisonnables pour un voyage avec trois enfants en bas âge.

Cela ne s’est pas fait sans culpabilité de mon côté concernant le fait de prendre l’avion mais mon envie d’aventures et de découvertes a été la plus forte cette fois encore.

Les enfants ont été super chouettes, que ce soit dans les transports ou lors des longues heures d’attente à l’aéroport, entre le train et l’avion. Petit kiwi s’est même endormi au milieu des valises et du brouhaha de l’aéroport. Et Goyave dans l’avion avant même qu’il n’ait décollé. Bébé Litchi, pour son premier vol, a été exemplaire. Petite sieste sur maman, jeux avec ses affaires et un peu de lancer de jouets dans l’allée et de tirage des cheveux devant lui pour la forme.

Une fois sur place, nous avons choisi de louer une voiture pour nous déplacer à notre guise entre les différentes régions que nous voulions visiter. Nous avons refusé l’assurance du loueur, qui coûtait le même prix que la location pour 14 jours ! Nous avons payé avec notre carte Gold pour profiter de l’assurance de celle ci. Et nous en avons d’ailleurs fait usage suite à une crevaison !

A savoir, en Slovénie comme dans beaucoup de pays, il n’est pas possible de louer une voiture avec une carte de débit. Il faut obligatoirement une carte de crédit à présenter le jour du retrait pour garantir la caution en cas de dommage sur le véhicule. J’ai donc utilisé la carte de mon compte professionnel pour cette garantie sur place. Et je ne sais pas comment nous aurions fait sans, ayant, tous les deux, seulement des cartes de débit.

En ce qui concerne les sièges auto, nous avons acheté, après brainstorming et analyse des crash tests, deux réhausseurs Mifold pour Kiwi et Goyave. Ce sont en fait des adaptateurs qui permettent d’utiliser directement la ceinture de la voiture de manière sécuritaire en la rabaissant. Et qui ne prennent que très peu de place. Nous étions un peu limite au niveau des indications puisqu’ils sont recommandés à partir de 15 kg et 4 ans. Kiwi n’a que deux ans et demi mais pèse un peu plus de 15 kg et Goyave les fait à peine. Nous les avons testés lors d’un week end chez des amis avant le départ et avons été satisfaits du maintien des ceintures. Lors du voyage lui même, nous avons trouvé ce système ultra pratique mais manquant un peu de confort pour des enfants si petits, quand ils s’endorment en voiture.

Pendant ce voyage, nous avons multiplié les modes de transport : voiture, train, avion, bateau, autotrain, funiculaire, bus, rosalie, télésiège et téléphérique ! Et les enfants ont adoré ces expériences variées.

Hébergements et repas

Nous avons mixé les hébergements avec :

Quatre nuits à Ljubljana en plein centre ville.

Trois nuits au lac de Bled dans un appartement.

Deux nuits dans une ferme touristique.

Deux nuits dans un éco-camping.

Deux nuits à l’hôtel sur la côte.

Trois ou quatre hébergements auraient suffi mais nous avons eu un peu plus de mal à trouver notre bonheur dans le Sud. Les disponibilités étant nettement plus réduites que dans le reste de la Slovénie Il faut dire que nous avons cherché seulement sur place quelques jours avant. Nous avons donc dû séparer en deux notre étape là bas.

Nous sommes très contents d’avoir varié les hébergement, chacun ayant leurs avantages et inconvénients. Cela nous a donné un séjour assez équilibré en terme de logistique avec la possibilité de cuisiner de temps en temps et de profiter des petits déjeuners d’hôtel ou de dîner au restaurant à d’autres moments. Et bien sûr, nous avons pique niqué presque tous les jours.

Nous avons pu choisir des hébergements sympas à des prix corrects, même en s’y prenant à la dernière minute, grâce à l’effet Covid. Nous avons privilégié les lieux kid-friendly avec jeux ou piscine.

Si cela vous intéresse, je pourrais vous donner les adresses testées et approuvées dans les prochains articles.

La météo

Ljubljana est située à peu près à la même hauteur que Lyon. Le climat y est chaud en été mais sans être caniculaire. Il fait un peu plus frais dans les montagnes. Et un peu plus chaud dans le sud.

Nous avons passé deux semaines en short tee shirt mais sans nous plaindre de la chaleur. L’idéal. Mr Papaye dirait quand même qu’il faisait parfois un peu chaud sur la côte. Les baignades étaient bienvenues.

En ce qui concerne la température de l’eau justement, cela va de très chaud (28°) dans la mer à glaciale dans les rivières.

Notre itinéraire

Je me suis inspirée en partie du merveilleux site Slovénie Secrète, j’ai listé nos indispensables à nous et j’ai tout bêtement pris une carte pour finaliser notre projet.

Nous avons passé 12 jours et 13 nuits en Slovénie et construit notre itinéraire autour de trois zones d’intérêt, toutes dans l’ouest du pays.

Ljubljana, la capitale avec excursions à proximité. Il y a de nombreuses choses à faire à moins d’une heure de route.

Les lacs de Bled et Bohinj.

La côte slovène.

Et voici notre itinéraire détaillé au jour le jour.

Jeudi 6 août : départ de la maison -> Roissy ->Ljubljana

Vendredi 7 août : Ljubljana

Samedi 8 août : Excursion à Vélika Planina

Dimanche 9 août : Vallée de la Socà et l’autotrain

Lundi 10 août : Lac de Bled

Mardi 11 août : Gorges de Vintgar et lac de Bohinj

Mercredi 12 août : Skofia Loka et Grotte de Postojna

Jeudi 13 août : Haras de Lipica et repos à la ferme

Vendredi 14 août : Izola

Samedi 15 août : Koper

Dimanche 16 août : Strunjan et Portoroz

Lundi 17 août : Piran

Mardi 18 août : Ljubljana

Mercredi 19 août : Retour à la maison

Je reviens bientôt pour vous raconter tout ça en détail et vous donner encore plus envie d’aller découvrir ce magnifique pays en famille.

Si vous avez des questions spécifiques sur cette jolie destination, n’hésitez pas !

 

Je vous souhaite une belle semaine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 thoughts on “Notre voyage en Slovénie en famille

  1. Un bien beau voyage. Par contre j’ai du mal à comprendre pourquoi vous êtes partis avec vos enfants dans un pays européen en pleine pandémie mondiale?. Je trouve que c’est une très grosse prise de risque même si d’après les études médicales menées les enfants ne sont pas trop facteurs à risque pour le Coronavirus. Pourquoi ne pas attendre la fin de la pandémie?. Ok, la Slovénie n’est pas un pays trop impacté au niveau contagion mais bon perso, ce n’est pas un risque que je prendrai avec mes enfants. Je peux comprendre qu’il ne faut pas s’arrêter de vivre malgré cette maladie mais bon je trouve que c’est un gros risque.

    1. A lire votre commentaire, je ressens votre forte inquiétude sur le sujet.
      Personnellement, nous avons bien réfléchi, regardé les chiffres du moment en France et en Slovénie et suivi les recommandations nationales.
      Une fois sur place, nous avons appliqué les mesures barrières avec rigueur. Nous avons quasi exclusivement été en extérieur au cours de ces vacances.
      Je n’ai absolument pas le sentiment d’avoir pris un risque important lors de ce voyage et probablement bien moindre que dans d’autres situations en France.
      Mais chacun évalue les risques pour lui et les siens en fonction de sa situation personnelle et des données dont il dispose. Et c’est là l’essentiel.

  2. Un petit séjour slovène me tenterait bien et c’est rassurant de savoir que c’est un pays accessible avec des enfants. Merci pour le partage !

Laisser un commentaire

Back To Top