jeudi, février 27, 2020
Vie de famille Voyage

La Côte Fleurie en Normandie avec des enfants en bas âge

La deuxième semaine des vacances de la Toussaint a été l’occasion, grâce au congé paternité de Mr Papaye, de partir pour nos premières vacances à 5. Naïvement, j’avais imaginé qu’on pourrait partir quelques jours à l’étranger. C’était sans compter sur Bébé Litchi qui s’est fait attendre et surtout sur les délais d’obtention de papiers d’identité qui se sont diablement allongés ces derniers mois. Bref, nous avons finalement hésité entre la côte normande que nous ne connaissions pas du tout et les îles de la côte atlantique que nous connaissons un peu mieux.

Petit aperçu de notre séjour sur la Côte Fleurie en Normandie

Nous sommes donc partis tous les cinq, avec Goyave 3 ans et demi, Kiwi presque 2 ans et Litchi 1 mois.

Nous avions choisi de prendre une maison en location. Rapport à l’inquiétude de Mr Papaye quant aux nuisances sonores que pourraient engendrer nos 3 adorables bambins. (Je ne vois pas du tout de quoi il parle.) Le gros avantage, en dehors de l’autonomie pour les repas, c’est de pouvoir choisir une maison tout équipée pour accueillir notre petite tribu. Soit un lit parapluie pour Petit Kiwi, une chaise haute, une poussette canne et plein de nouveaux jeux. Il y avait même un mini jardin avec cabane et toboggan.

Niveau météo, nous nous en sommes plutôt bien sortis. Temps très correct en début de semaine. Puis alternance d’averses et d’éclaircies ensuite. Nous avons pu pique-niquer en extérieur à trois reprises. Score honorable pour un mois d’octobre.

Trouville

Première ville que nous avons visité le dimanche, jour du marché. Nous nous sommes garés un peu à l’extérieur du centre, avons rattrapé le circuit proposé par l’office de tourisme et nous l’avons plus ou moins suivi ensuite. Après un petit tour sur le marché pour acheter de quoi remplir nos estomacs, nous avons pique niqué le long de la promenade qui borde la plage. Puis Mr Papaye a emmené Goyave et Kiwi jouer dans le sable pendant que je donnais la tétée à Bébé Litchi.

Honfleur

Nous nous y sommes promenés à plusieurs reprises car c’était là où se situait notre  maison de location. J’ai vraiment trouvé cette ville très jolie. Son bassin central, entouré de ces hautes maisons typiques, est absolument charmant. Nous nous sommes ensuite promené dans les rues et les ruelles au hasard. Il y a un magnifique carrousel ancien que Goyave a beaucoup apprécié. Kiwi a préféré les toboggans du jardin public. On y trouve également de nombreuses boutiques de souvenirs et de produits régionaux, tel le cidre, le pommeau, les caramels ou les produits de la mer. Nous avons également profité du petit marché bio le mercredi matin.

Cabourg

J’ai également beaucoup apprécié cette ville. Nous avons suivi le circuit proposé par l’office de tourisme. Cela nous a permis de découvrir la promenade le long de la plage  avec son célèbre grand hôtel puis les belles villas normandes du centre ville. Nous y étions le jour Halloween et il y avait un défilé costumé organisé par la ville. Nous n’y avons pas participé mais avons croisé a plusieurs reprises petites sorcières et fantômes, faisait se questionner Goyave.

Deauville

Deauville et ses célèbres planches. C’est la ville dont j’avais le plus entendu parler et en fait, j’ai été un peu déçue. J’ai trouvé ça moins joli que Cabourg ou Honfleur. Le grand hôtel Barrière, que j’imaginais directement sur le front de mer, est séparé des planches par une rue et d’autres bâtiments dont la piscine municipale. Le centre ville regorge de boutiques luxueuses, on sent que les maison secondaires sont légions. Nous n’avons pas trop eu le temps de faire le tour des villas pour cause de pluie et de fatigue enfantine. Peut-être que cela m’aurait permis de mieux apprécier la ville.

Etretat et ses célèbres falaises

Nous avons fait une jolie randonnée sur les falaises en partant d’un petit parking desservant la plage du village du Tilleul, voisin d’Etretat. Attention, il y a pas mal de chemin avant même d’arriver sur la plage en question et au début du chemin qui grimpe sur la falaise. Ça descend tout le temps et en grande partie au milieu des bois donc c’est agréable (bon, ça monte pas mal au retour forcément) mais à éviter si vous avez peu de temps et voulez absolument voir les falaises. Dans ce cas là, mieux vaut partir directement de la plage d’Etretat.

La poussette est déconseillée vu le dénivelé et le type de chemin. Nous avions prévu un porte bébé pour KIwi ou Goyave en alternance et l’écharpe de portage pour Litchi. Mr Papaye ayant parfois porté l’un à bras en même temps que l’autre en ergobaby. Mais globalement les deux marchent bien pour leurs âges. Évidemment, prudence sur les sentiers, c’est à pic. Mais la vue vaut vraiment le détour. Et je garde un superbe souvenir du pique-nique et de la tétée face à la mer.

Nous nous sommes ensuite baladés dans le village d’Etretat pour avoir une autre vue des falaises. Vous y trouverez de nombreuses boutiques et restaurants.

Yport

Yport est un petit village de pécheurs, à 12 km d’Etretat. Nous y sommes donc allés juste après les falaises avec comme objectif le goûter. Après avoir acheté des pains au chocolat à la boulangerie du village, nous sommes descendus vers la jolie plage de galets et ses cabines de plage pour les déguster. Puis les enfants en ont profité pour s’amuser sur l’aire de jeux juste à côté. Avec un mât de pompier dont Goyave nous parle encore. Un petit tour des maisons bourgeoises et nous voilà repartis.

Le Havre ou la panne de voiture

Goyave avait exprimé l’envie d’aller à la piscine. Renseignement pris, nous avons décidé pour l’avant dernier matin, d’aller tester le Bain des Docks, complexe aquatique du Havre, de l’autre côté du pont de Normandie. Puis nous avions programmé un déjeuner au restaurant et la découverte du centre ville du Havre pour l’après midi. Sauf que rien ne s’est passé comme prévu. Arrivée à moins de deux kilomètres de la piscine, plus de puissance dans la voiture et un message d’erreur sur le tableau de bord. A la place du combo détente-visite, nous avons attendu la dépanneuse une heure tout en nous débattant avec l’assurance pour organiser notre rapatriement. Quelle idée de tomber en panne un jour férié, quand les agences de location de voiture sont fermées. Les enfants ont été impressionnés par le trajet jusqu’au garage sur le plateau de la dépanneuse. Et nous, une fois la facture digérée, on se dit que ça nous fera des souvenirs à raconter.

 

Bref, si on omet cette dernière journée, ce furent de bien jolies vacances. Et j’ai envie de revenir aux beaux jours pour profiter des plages.

 

Et vous, vous connaissez ce coin de Normandie ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 thoughts on “La Côte Fleurie en Normandie avec des enfants en bas âge

  1. Bonjour. Je ne connais pas du tout cette région. C’est vraiment joli. J’adore les plages de galets 🙂 A découvrir en famille un jour peut-être !

  2. J’aime beaucoup ce genre de vacances. Une petite semaine de balades, à prendre son temps et à découvrir. Rien d’énorme ou d’exceptionnel mais plein de bons souvenirs en découvrant de jolis coins. Merci pour cette idée de séjour !

  3. Très joli coin de Normandie, vous vous êtes bien baladés en quelques jours… Question sans rapport (quoique): quel est votre modèle de voiture avec 3 petits (et donc 3 GROS sièges auto…)?

Laisser un commentaire

Back To Top